Banksy casse les codes

Bonjour à tous,

Pour ceux qui me connaissent déjà, vous savez que je suis une passionnée d’art urbain. Mes artistes fétiches sont Banksy et JR pour leur engagement qui transpire de leur art…Connu pour son art urbain, Banksy est aussi peintre et réalisateur même si ces facettes sont moins connues du grand public.

Banksy créer pour passer ses messages, qui mêlent souvent politique, humour et poésie.

 

#WithSyria

Bansky, artiste graffeur de rue revisite sa ” Petite fille au ballon rouge” en soutien au peuple syrien. Ainsi, a eu lieu partout dans le monde de nombreux lâchers de ballons rouges…Son œuvre est au cœur de la campagne #WithSyria.

Des milliers de personnes, à l’occasion de la troisième commémoration de la crise en Syrie, ont participé à des veillées, bougies allumées, sur des lieux symboliques (comme la tour Eiffel à Paris et la colonne Nelson à Londres), et ont lancé des ballons rouges inspirés par Banksy pour véhiculer un message d’espoir aux Syriens.

Un message fort porté par 115 organisations humanitaires et de défense des droits humains venues de 24 pays

 

 

Banksy ouvre un hôtel ?

Hôtel, musée, galerie… la nouvelle opération de Banksy est surtout le fruit d’une démarche militante. Construit face au mur qui sépare Israël des territoires palestiniens, « The Walled Off Hotel » matérialise la colère et l’engagement politique de son créateur.

« C’est un remède à trois étages contre le fanatisme » explique-t-il dans un communiqué. « J’aimerais inviter tout le monde à venir ici et que les civils israéliens viennent nous rendre visite », bien qu’il soit illégal pour un Israélien de se rendre à Bethléem.

Cela fait pile 100 ans que la Grande-Bretagne a pris le contrôle de la Palestine et a commencé à « réorganiser les meubles » (…) Je ne sais pas pourquoi, mais j’ai l’impression que c’est le moment de réfléchir à ce qui s’est passé lorsque le Royaume-Uni a pris cette décision politique sans en comprendre pleinement les conséquences.

– Banksy

Dans les chambres à l’étage, de nombreuses œuvres font références aux vestiges du passé, au colonialisme et à l’immobilisme de l’Occident dont la passivité s’exprime sous la forme d’un écran de télévision fissuré aux couleurs de CNN. Plus loin, un petit musée explique les tenants et les aboutissants de la situation locale (le mur, les contrôles, l’Histoire de la région…) et une galerie expose des artistes palestiniens, véritable tremplin pour ceux qui peinent à s’exporter à l’international.

rooms-scenic_new04

Les réservations du The Walled Off Hotel se font sur un site dédié à l’installation.

 

Retrouvez mon article sur JR ici.

Pour continuer à suivre les aventures du Bocal n’hésites pas à t’abonner à la newsletter.

 

Bien à vous,

Ange

 

 

Please follow and like us:
error

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.