Un joyeux non-anniversaire

Ça y est mon lapin a eu 7 ans… Et ce fut l’occasion d’organiser sa première fête d’anniversaire à la maison. (Oui, on a enfin la chance d’avoir une grande maison.) Alors je me suis dit que cela pouvait être l’occasion d’un nouveau billet…


1/ The date

Fixer la date fatidique du joyeux non anniversaire : me voici armée d’un calendrier et de mes RTT.

 

2/ Préparer les invitations en pensant à la forme et au fond :

Le fond : invitation anniversaire Léo 7 ans, date, heure de début et de fin, adresse, téléphone, ne rien omettre.

La forme : là je me suis fait plaisir étant graphiste de formation, j’ai laissé place à ma créativité sur Photoshop et Illustrator. Si vous le souhaitez des versions d’essais sont téléchargeables, mais vous pouvez aussi tester des logiciels gratuits (Gimp, Photoscape). Plus simplement, il existe aussi des modèles d’invitations à télécharger gratuitement ou non.


3/ Le choix des invités

On liste les invités, pour moi, ce sera 5 maximum, gérant toute seule cette fête.

 

4/ Les invitations

Armée de mes invitations je fais le pied de grue devant l’école avec mon lapin pour les remettre en mains propres aux jeunes élus ou leurs parents si possibles.

 

5/ Les préparatifs

On prévoit les bougies, les jus de fruits, les bonbons (c’est la fête non), de la déco et éventuellement des activités (intérieures et extérieures selon la météo) si les enfants s’ennuient un peu. Pour ma part, j’avais prévu un photobooth pour la photo souvenir, un match de basket, des Légos…

 

6/ Les présences

Quelques jours avant on vérifie si chaque enfant a donné sa réponse quant à sa venue. Un enfant de plus ou de moins peut changer le nombre de joueur d’une activité.

 

7/ Jour J : le joyeux non anniversaire !

On veille à ce que le chien et/ou le chat soit fermé quelque part pour les peureux ou les allergiques.
On se prépare mentalement à passer l’après-midi que pour et avec eux. C’est la fête d’anniversaire de notre enfant, c’est sa journée.
On PROFITE !

Tout s’est bien passé. Le temps d’une après-midi, j’ai régressé, j’ai joué et j’ai discuté avec 6 enfants. J’ai pu rencontrer les copains de mon fils qui sont tous très chouettes.
Tout le monde était ravi même les parents à qui j’avais pris le temps d’envoyer une photo dans l’après-midi.
Personnellement, j’appréhendais assez le jour J. Ayant souffert de ne pas avoir de fête petite, je me devais de le faire pour Léo. Lui qui est si timide avait ainsi l’occasion d’inviter ses copains et de partager un moment particulier avec eux. C’était important pour lui de montrer sa chambre et ses jouets.
Alors, j’ai pris sur moi pour lui offrir une fête sympa et être bien avec eux, de jouer avec eux, et ce rien que pour lui.
Le voir heureux a été ma plus belle récompense.

A très vite,

Ange


Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.